Arequipa et le canyon de Colca

Pour notre première destination au Pérou, nous voilà à Arequipa, deuxième ville du pays. La ville en elle-même possède un grand intérêt architectural et culturel, mais c’est aussi le point de départ pour aller faire un petit trek dans le Canyon de Colca. On commence ainsi notre découverte du Pérou par ses villes, mais aussi sa nature !

Arequipa

En arrivant à Arequipa, nous avons été frappé par la beauté de la ville. Clairement, on ne s’attendait pas à ça ! A chaque coin de rue il y a un bâtiment historique (monastère, église, ..), et de grandes places magnifique sont présentes un peu partout. C’est un vrai plaisir de se promener et de se laisser perdre dans les rues et les allées. On remarque également que le lieu est très touristique : on se fait sans cesse alpaguer par les restaurants, les vendeurs de souvenirs, ..

A côté de notre auberge se trouve le couvent Santa Catalina, qui est le plus grand du monde ! Il était autrefois habité par 450 religieuses isolées du monde extérieur et en compte aujourd’hui une quarantaine. La visite est certes assez chère, mais le lieu vaut le détour. On peut circuler librement à travers cette ville dans la ville et observer les anciennes chambres des nonnes, leurs jardins, leurs cuisines, leurs rues, etc. Les murs sont très colorés et on passe d’une partie à l’autre comme si on changeait de quartier.

Autre lieu que l’on a bien visité : le marché ! Ça grouille de partout, c’est plein de parfums inconnus et c’est un plaisir de s’y promener. Il faut savoir qu’au Pérou, les marchés sont de vrais lieux de vie où l’on trouve non seulement de la nourriture (viandes, fruits et légumes, fromages, ..), mais aussi des vêtements, des outils, etc. Et systématiquement, une autre partie est consacrée aux restaurants, qui offrent des almuerzos (déjeuner) et des cenas (dîner). Pour à peine 2€ on a une entrée (souvent une soupe ou un bouillon), le plat et une boisson (souvent un thé) ! Bon, par contre les plats tournent beaucoup autour du riz et des patates, ce qui finit par lasser.

Des patates, y’en a au Pérou !

On trouve même des croquettes en vrac !

Nous y avons goûté plusieurs spécialités, mais l’une d’entre elles sort du lot : la queso helado, littéralement « fromage glacé » ! Faite en direct sous nos yeux, il s’agit d’un lait sucré qui est gelé sur les bord d’une bassine qui tourne dans un bac de glace. Saupoudré de cannelle, c’est un vrai délice !

D’ailleurs en parlant de restaurants, entre ce qu’on trouve au marché qui ne coûte rien et les restaurants qui ne coûtent pas beaucoup plus, on peut arrêter de se faire à manger ! Ça fait plaisir, nous aimons beaucoup découvrir de nouveaux restaurants et tester tout ce qui passe.

Le Canyon de Colca

Vous n’avez jamais entendu parler du Canyon de Colca ? Nous non plus, avant d’y aller ! Et pourtant, c’est l’un des plus profonds du monde (3 400 m), juste derrière son voisin Cotahuasi (3535 m) situé à quelques kilomètres. Il est possible d’y faire des trek sur un ou plusieurs jours, en partant d’en haut, pour descendre dans la vallée puis remonter. Pour l’hébergement, on trouve plusieurs villages qui ne sont accessibles qu’à pied ou en mules, et souvent on y trouve des auberges et de la nourriture. Le lieu est également connu pour être habité par de nombreux condors, qui peuvent entre autres être observés depuis un mirador (Cruz del Condor).

Nous sommes partis pour 3 jours de marche, avec le programme suivant :

Jour 1

Nous partons de Cabanaconde, un village sur les hauteurs, pour ensuite descendre dans la vallée, jusqu’à un site qui héberge des sources chaudes ! Et comme nous avons bouclé cette première journée en 4 à 5 heures de marche, nous avons eu avoir le temps de passer une grosse partie de l’après-midi dans les jacuzzis naturels !

Jour 2

Pour ne pas remonter tout de suite, on longe la vallée en faisant un gros détour en esquivant autant que possible les quelques pistes de terre. On part un peu en improvisation puisque ce trajet n’est pas celui que l’on avait prévu au départ. On suit un couple de bretons rencontrés la veille qui font ce parcours pour éviter les routes carrossables. Et on fait bien ! Entre les chemins magnifiques et la rencontre très sympathique on passe une super journée ! En revanche c’est assez long et un peu dur avec le soleil qui cogne, mais ça en vaut clairement la peine. Le soir, nous arrivons dans le village de San Juan, directement au pied d’une énorme grimpette pour le lendemain.

Les deux ont l’air d’avoir du mal à monter ..

Jour 3

Forcément, après être descendus, il faut tout remonter. Nous sommes partis tôt en espérant éviter le soleil mais il nous a tout de même rattrapé. Les 3 heures de marche en plein cagnard on ont été dures !

La piste, par moment impossible à éviter

Nous ne sommes pas allés au mirador des condors car c’est cher et très touristique. Mais avec chance, nous avons tout de même eu droit à plusieurs de ces immenses oiseaux juste au-dessus de nos têtes pendant la marche !

Ah, j’oubliais. Vous avez peut-être remarqué que sur quelques photos nous ne sommes pas seuls ? Car oui, encore une fois nous avons eu de la compagnie pendant ce trek ! Dès le début, en échange de quelques caresses, ce beau toutou s’est mis à nous suivre. Et il s’est bien attaché, puisque les deux soirs il a dormi juste devant la porte de notre auberge, et il ne nous a jamais lâché ! A tel point qu’à l’arrivée, c’est avec une petite larme qu’on lui a dit au revoir :-(

Notre toutou !

Autre détail, la visite du Canyon est en théorie payante. Sauf que lorsque l’on fouille un peu en discutant avec les locaux, l’argent à l’air d’aller remplir les poches d’une mafia locale plutôt que de revenir aux villages. Du coup beaucoup essayent de frauder, ce qui a été notre cas. Et par chance, nous sommes passés entre les contrôles ! :-)

En définitive, on se plait bien au Pérou ! La ville d’Arequipa est très jolie et on aurait pu y rester davantage sans problème. Certes c’est assez touristique, mais en sortant des grosses rues on arrive quand même à découvrir des quartiers authentiques. Et puis ce petit trek dans le canyon nous a mis en jambes (et ça va servir pour la suite ..) ! Mais il faut déjà reprendre un bus, cette fois-ci en direction de Cuzco, ancienne capitale inca !

3 commentaires sur “Arequipa et le canyon de Colca

  1. Ahah j’allais faire la remarque sur le chien! Dans chacun de vos articles, on peut jouer à « où est Charlie? » avec un chien!
    J’ai hâte de lire le récit de votre trek de 7j! Bises!

  2. Ping : Pérou – Le bilan – 40000 Bornes

Les commentaires sont fermés.